Ulysse from Bagdad

d'Eric-Emmanuel Schmitt


Quatrième de couverture:

Saad veut quitter Bagdad, son chaos, pour gagner l'Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Comment, tel Ulysse, affronter les tempêtes, survivre aux naufrages, échapper aux trafiquants d'opium, ignorer le chant des sirènes devenues rockeuses, se soustraire à la cruauté d'un geôlier cyclopéen ou s'arracher aux enchantements amoureux d'une Calypso sicilienne ?

Mon avis:
J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune organisée par unchocolatdansmonroman. J'ai beaucoup apprécié cette lecture. A nouveau (comme dans la part de l'autre) j'ai été très impressionné par l'auteur dans sa façon d'aborder de tels sujets et de traiter tant de choses, j'ai été bluffé par son talent et son engagement d'écrivain.

On suit la vie puis l'exil de Saad Saad né à Bagdad. Son enfance heureuse, la dictature de Sadam Hussein, la guerre, l'embargo, la réalité du quotidien avec la souffrance d'une famille, d'un peuple. J'ai été très touchée par l'univers familial qu'il décrit et la façon dont peu à peu tout cet environnement affectif s'effrite laissant la place aux doutes. J'ai réalisé la réalité des conséquences politiques sur les conditions de vie de ce peuple avec l'absence de soins entre autres et la mort très poignante de la petite Salma. J'ai beaucoup souri aux répliques du père de Saad qui même mort continuera de l'accompagner dans son voyage.
Saad va quitter son pays poussé par sa mère. Mais que doit-il à son pays? En proie aux doutes, poussé dans ses retranchements par les échanges avec son père, il poursuit son voyage, toujours plus loin. J'ai trouvé cet exil très bien écrit. On y perçoit les réelles difficultés des réfugiés, des sans-papiers... Son odyssée est pleine d'horreur, de souffrance, mai aussi d'humour, de liens forts.

Un livre dur qui touche et qui fait mal, mais un beau livre qui fait du bien car il est plein de vie, un livre qui fait réfléchir et qui donne envie de changer les choses, de s'engager dans cette cause: le droit ce chacun d'aller vers son bonheur, de fuir les difficultés quelles que soient les frontières. Le droit de vivre dans de bonnes conditions quelle que soit sa nationalité. Le droit d'exister avec ou sans papiers.

Merci Nathchoco pour cette LC! Les vais des autres sont ICI!

Commentaires

  1. J'avoue que je suis moins enthousiaste, probablement car au dela du sujet très fort, il m'a manqué le petit quelque chose qui m'embarque dans ma lecture...
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'ai été très touchée par le sort de Saad Saad en tant que réfugié. C'est une vie dont on ne soupçonne pas à quel point elle peut être dure et humiliante, et je loue le désir d'EES d'aller à la rencontre de cette question, qu'il a superbement traitée.

    RépondreSupprimer
  3. Ah, lui je ne l'ai pas encore lu! ça viendra :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai beaucoup aimé l'engagement de l'auteur et le message fort de cette quête!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !