L'âme d'un héros

de Walter Mosley




Quatrième de couverture:
"Socrate se souvint d'une promesse qu'il s'était faite à lui-même. Un sombre serment. II s'était juré de ne plus jamais attaquer physiquement quiconque, sauf en cas de légitime défense. II s'était convaincu de le respecter au cas où l'occasion se présenterait. Ce serait sa manière d'atténuer les forfaits qu'il avait commis jadis, au temps où le mal dominait sa vie."

 

Mon avis:
Mosley nous emmène dans l'univers d'un gettho noir de Los Angeles. On suit Socrate, ancien détenu, qui a passé 27 ans en prison pour viol et double meurtre, huit ans après sa sortie de prison. On voit sa façon de vivre la vie et de vouloir se racheter en faisant le bien.
Ce livre est très simple. Il n'y a pas de réelle analyse de l'incarcération, ou des raisons qui peuvent amener à de tels actes. C'est par le biais des personnages qui sont proches de Socrate qu'on va percevoir l'univers dans lequel il vit. La ségrégation des afro-américains, la vie dans les rues, les gangs... Mais rien de tout cela ne prend trop d'importance finalement car ce sont des choses simples qui sont décrites dans la vie de notre héros. Je n'ai pas trouvé de haine ou de violence dans ce livre, mais on sent tout le poids que doivent porter ces noirs, tout le poids que doivent porter les anciens détenus... J'ai bien aimé être plongée dans cet univers que je connais peu.

La façon de retranscrire les dialogues avec un accent fort et un langage très familier m'a un peu génée au début, mais je n'y ai vite plus fait attention.
J'ai apprécié la façon dont s'imbriquent les différentes parties de sa vie: la rencontre avec le très jeune (et déjà meurtrier) Darryl, ses amis, son amour d'avant, sa réinsertion professionnelle... On voit comment malgré les difficultés qu'il a pour controler sa rage il veut faire chaque chose au mieux, pour améliorer la vie des autres noirs.
J'ai trouvé la fin un peu abrupte, parce qu'on commence à cette rencontre avec Darryl et on finit quand il quitte Right Burke. La tranche de vie s'arrête là, point, sans qu'on en sache plus... c'était intéressant de vivre auprès de Socrate, mais pour moi il reste un manque !  Une lecture intéressante.

Commentaires

  1. Ce n'est pas un roman qui me tente mais c'est bien car tu as une lecture différente de toutes les autres !

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le recommanderai pas spécialement, mais je ne regrette pas de l'avoir lu! Je m'en vais lire les avis des autres âmes maintenant que je suis reconnectée!!! à bientôt

      Supprimer
  2. Pas tentée par ce roman non plus, le sujet ne m'intéresse pas trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas essayer de te convaincre car même si le sujet me plait pour le coup, le livre... sans plus!

      Supprimer
  3. J'ai lu ce livre il n'y a pas très longtemps, et j'avais trouvé par moment que ça n'avançait pas, justement parce qu'il s'agit d'une tranche de vie sans vraiment un début et une fin. En fermant le livre après la dernière page, je me suis tout de même dit "bah et alors, après ?" ce qui m'a fait pensé qu'après tout j'avais apprécié la lecture. J'ai cherché un tome 2 et rien. Comme tu dis : il y a un manque ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne regrette pas de l'avoir lu, mais je n'aime pas non plus ressentir ça en fermant un livre!!!

      Supprimer
  4. Piplo, il faut venir de toute urgence sur mon blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce concours, je suis super contente!!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !