Le fantôme de l'opéra

de Gaston Leroux




Quatrième de couverture:


"Le fantôme de l'Opéra a existé. J'avais été frappé dès l'abord que je commençais à contempler les archives de l'Académie nationale de musique par la coïncidence surprenante des phénomènes attribués au fantôme et du plus mystérieux, du plus fantastique des drames, et je devais bientôt être conduit à cette idée que l'on pourrait peut-être rationnellement expliquer celui-ci par celui-là."


Mon avis:


J'ai lu ce livre dans le cadre du book club livraddict du 25 avril. J'ai eu du mal à arriver au bout de ce livre qui a été pour moi une déception.

Je ne connaissais pas plus que ça le mythe même si je savais que c'était un classique mais quand j'ai vu le titre et l'auteur proposés pour la prochaine session du book club, je me suis lancée tout de suite.  En effet, je garde un souvenir impérissable de Rouletabille et des enquêtes tant dans le mystère de la chambre jaune que dans le parfum de la dame en noir. J'étais toute petite, dévorais les polars et ces deux là restent encore aujourd'hui dans mon top 5!!! Du coup relire un Gaston Leroux... et puis avec un titre si célèbre!


Au final, j'ai été déçue, peut être parce que je m'attendais à une réelle intrigue et qu'à aucun moment je ne m'y suis retrouvée. J'ai failli accrocher quand il mettait en avant les façons dont le fantôme se joue des nouveaux directeurs: les courriers et clauses laissés par celui-ci m'ont beaucoup plu, j'ai ri même! J'aurais pu me laisser emporter à ce moment là ou encore lors du récit du Persan. 
Mais l'histoire entre Raoul et Christine m'a perdue à chaque fois et m'a fait systématiquement refermer le livre!!!! 
Voilà c'est la faute des héros: le fantôme, les directeurs, le persan, la concierge aurait pu me conquérir, mes ces deux-là ont tout gâché!!!! Je regrette que l'auteur n'ait pas laissé une plus grande place à Philippe (dont il se débarrasse en deux lignes après nous avoir annoncé une mort mystérieuse au début du roman!!!), cela  aurait peut être rompu ces longs passages ennuyeux sur Raoul et Christine...


J'ai apprécié, du point de vue du style, l'utilisation de ce narrateur détaché qui fait appel à nous quand il nous relate des faits et qu'on peut suivre ce qui arrive aux nouveaux directeurs : on imagine l'intrigue, l'enquête qui dévoilera tous ces faits incroyables... 
Pourtant non, il se contente juste de relayer les faits qu'il a amassés (même s'il se targue dans les dernières pages d'avoir découvert quelques trappes!) , d'ailleurs je n'ai pas trouvé ça cohérent avec les nombreux passages  nous décrivant cet amour romanesque qui eux sont loin d'être de simples faits.


J'ai été déçue par le livre car dans mon souvenir le mystère de la chambre jaune et le parfum de la dame en noir n'ont rien à voir: ce sont des polars! Ici il dévoile un mystère, mais ne découvre rien... le Persan sait tout depuis toujours, et il n'a même pas de mal à le trouver!!! On savait depuis le début que le pendu ne s'était pas suicidé et que c'était l'oeuvre du fantôme... on apprend donc simplement que c'est par l'illusion qu'il est arrivé à ses fins... Rien ne s'emboîte!!!  J'ai réalisé lors de la discussion du book club que j'attends d'un polar qu'il soit un peu plus complexe!




Cela dit, je vous conseille de lire les avis des autres lecteurs car certains ont adoré!!!  (ICI)
Je me suis rendue compte en échangeant lors de cette soirée que j'étais passé à côté de certaines choses. J'aurais peut être plus accrochée si je m'étais plus intéressée au fantôme lui-même ! 



Commentaires

  1. Je n'ai pas encore lu ce classique... Il me tente, mais à voir ton avis, mon élan se voit un peu freiné... Je verrai si je m'y lance bientôt ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup d'autres participants au book-club ont vraiment ADORE!!! Alors ne te laisse surtout pas rebuter par mon avis négatif, d'ailleurs je n'hésiterai pas à tenter un autre Leroux à l'occasion!

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé moi mais c'est vrai qu'il est différent des deux autres livres que tu cites donc je comprends aussi ta déception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après j'étais gamine pour les Rouletabille... je me souviens bien des intrigues mais il faudra que je les relise!

      Supprimer
  3. Coucou!
    Cela fait un moment que je voudrais lire ce roman. Mais peux-tu me dire si ton édition (Je pense que c'est celle dont tu as posé la couv') est un texte intégral ?
    Merci beaucoup,
    Pauline!
    Bonne soirée et bonne lecture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui (enfin je ne vois rien qui laisse penser le contraire!).
      Merci!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez une empreinte !